Metz est une grande ville située dans le nord-est de notre beau pays, la France. Elle est la préfecture du département de la Moselle et de la région de la Lorraine. Dans cet article, nous allons vous présenter la ville de Metz à travers ses infrastructures, ses lieux touristiques ainsi que son côté architectural. Mais avant de vous présenter cette belle ville, je vous invite à faire un tour sur http://www.immobilier-france.fr/louer-appartement-metz afin de vous faire une première idée des appartements actuellement mis en location.

Visite guidée de Metz :

ville Commençons par le centre-ville : Aménagé de manière à donner la priorité aux piétons, c’est l’une des premières villes piétonnes de France, dynamisée par l’accueil et un grand nombre de commerces et de restaurants. La rue s’apparente à un gigantesque damier où la circulation est interdite et réservée aux piétions.

Cathédrale St-Etienne : Au pied de ce magnifique bâtiment religieux, se trouve le quartier de la place de Chambre, où se situait jadis un hôpital, le « Petit Saint-Jean en chambre ». Il fut construit au XIIe siècle par les chevaliers de St-Jean de Jérusalem sur le quai Vautrin. Six mètres plus haut, on retrouve la terrasse de la place St-Etienne datant du 18e siècle. Sous la terrasse, se trouvent des entrepôts qui contenaient le fourrage destiné aux chevaux qui tiraient les diligences. Le dernier détail que l’on remarque directement est la fontaine adossée à cette terrasse. Elle représente un vase antique orné de guirlandes de fleurs et date de la même époque. st etienne

Quartiers de Metz populaires :

– Le quartier des Piques était dans le passé traversé par une rue appelée la Fleur-de-Lys. Il en reste une trace gravée sur le tympan de la maison dont le numéro de rue est le numéro 5. Cette hôtellerie est née en 1565, la façade dispose de fenêtres à tympan de style gothique et des arcades qui font plutôt référence au style de la Renaissance. En 1793, la rue change de nom pour devenir la rue des Piques. Elle tire son nom d’un entrepôt d’armes. Ce vaste bâtiment est par la suite devenu une grange, grenier à blé qui date du XVe siècle. Et de ce grenier, on peut observer le chevet de la cathédrale. D’autres bâtiments de cette rue sont également de style gothique. Le quartier des Piques a traversé les siècles et les générations, comme en témoigne son architecture, pour les adeptes d’histoire et des belles bâtisses, ce quartier est fait pour vous.

– Le quartier des Roches se situe en face d’un théâtre, et tire son nom d’un rempart romain qui longeait la Moselle. Les fondations de ce rempart étaient vraiment solides et dures comme de la roche. Les dernières traces de vestiges furent détruites en 1622. Depuis le Moyen-Âge jusqu’au milieu du XXe siècle, des bains publics ont fait leur apparition dans ce quartier. Les maisons qui se trouvent le long la Moselle étaient principalement habitées par des pêcheurs ou bateliers. Quelques-unes de ces maisons ont été reconstruite il y a peu, en 1970 afin de conserver un morceau de l’histoire de ce quartier.

– La Nouvelle Ville d’aujourd’hui était jadis divisée entre deux communes. La partie située au sud du quartier appartenait à la commune du Sablon, alors que la partie nord faisait partie intégrante de la ville de Metz. On peut d’ailleurs y observer un quartier germanique. En effet, le quartier impérial de la ville a été érigé par les Allemands dans le début des années 1900 sur les vestiges des remparts de Cormontaigne. Les architectes Allemands avaient comme objectif de prolonger l’urbanisation du quartier de la gare vers le quartier Sainte-Thérèse. Ils ont eu le temps de construire quelques bâtiments présents encore de nos jours, l’Ecole supérieure de jeunes filles de Metz, l’Ecole pratique supérieure de Metz ou encore l’hôpital Bon-secours. La déclaration de guerre avec la France mis fin aux travaux mais les français continuèrent les travaux après la guerre.

– L’Ancienne Ville est formée de deux quartiers médiévaux, le quartier bien connu de Sainte-Croix se situant sur une colline et le quartier Outre-Seille. Il tire son nom de sa position géographique, en effet, il se situait par-delà le bras de Seille, lequel ruisselait à l’emplacement actuel des rues Haute-Seille et de tanneurs.

– Le quartier du Sablon : correspond à une ancienne commune rattachée à la ville et qui comptait plus de 10 000 habitants, ce qui était beaucoup pour l’époque. Aujourd’hui, le quartier du Sablon est le second quartier le plus peuplé de la ville, c’est vous dire le succès qu’a toujours eu cet endroit. Son paysage un peu vallonné à l’ouest offre une vue sur l’histoire du village et à l’est, on retrouve la vallée de la Seille. C’est tout simplement un endroit magique dont les traces historiques mettent de la gaieté dans votre vie.