tecDepuis que la directive relative à l’obligation pour chaque foyer de disposer d’un détecteur de fumée, il a été enregistré plusieurs cas de déclenchement inopportuns.

Il faut dire que quand un détecteur de fumée se déclenche, le budget des pompiers saigne et suscite la colère chez les particuliers.

Depuis que la loi Morange est entrée en vigueur, d’après laquelle, toutes les habitations doivent obligatoirement se faire installer ce système, il a été enregistré des déplacements de pompiers qui se sont révélés inutiles.
Cela représente un cout de 300 euros quand les équipes de pompiers sortent de leur caserne et ce pour une fausse alerte. Et on remarque aussi qu’il ya plusieurs internautes qui se plaignent de l’alarme qui résonné de façon fortuite. Cependant, des mesures simples donnent la possibilité d’éviter ce type d’ennui.

Bien faire le choix de son détecteur de fumée

D’après une étude publiée jeudi, près de huit habitations sur dix sont dotées d’un détecteur de fumée. Les autres maisons doivent donc s’en équipée, mais pas à n’importe quel prix. Il faut éviter de choisir les modèles de premier prix.
« Pour une trentaine d’euros, il est possible d’avoir un modèle crédible, indique David Rodrigues, de l’association Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV). Il est inutile d’acheter un détecteur de fumée couteux, mais les modèles coutant moins de 15 euros ne sont pas conseillés. ». par ailleurs, il faut choisir un détecteur de fumée bénéficiant d’un label.

Entretenir l’appareil régulièrement

Quand on utilise mal un détecteur de fumée, peut faire brailler pour rien. Il suffit que celui soit recouvert de poussière ou que la pile soit déchargée pour que la fausse alerte se déclare. Il faut alors le nettoyer au moins une fois par mois avec un chiffon pour ne pas que le détecteur ne se salisse.

Choisir l’endroit idéal pour l’installer

Pour qu’il fonctionne facilement, il faut choisir un endroit idéal pour l’installation du détecteur de fumée. Celui-ci doit être installé « le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement servant les chambres et à distance des murs et des sources de vapeur », d’après une recommandation des services de l’Etat.